Fière d’être femme !

D’abord la peau qui s’avachit, et puis les bras, oh! les bras qui deviennent « inmontrables » voire insupportables et les rides et les cheveux qui se perdent ou se blanchissent et puis la cellulite qui se colle là où en avait pas ou pas tant ou à l’inverse notre corps qui fond. Bon, c’est la ménopause, on perd nos hormones, tout bouge, tout est encore remué, une nouvelle fois, un peu comme le premier jour des règles, on doit s’adapter, c’est notre force à nous les femmes. Alors au lieu de penser qu’on perd bien sûr en fermeté des chairs, en désirabilité à priori, en fécondité, ça oui, on a une force intérieure à vivre et à donner vie encore et toujours, créatrices, fécondes, et nourricières.
Je suis fière d’être une femme, d’être la femme que je suis devenue, fière de mes bras à la « batman » mais surtout de cette beauté que nous avons toutes, celle de vivre et de donner vie, toujours. Je nous pense là pour ça. De passage, mais là et plus je vieillis, plus je ressens cette puissance de vie en moi.

- tracer des mots -

Les commentaires sont fermés.